Comment télécharger un bail PDF?

Lorsque vous recherchez un logement en location, il faut commencer par définir vos critères de choix. Ainsi, vos recherches seront plus efficaces, vous ne perdrez pas votre temps. Dans un premier temps, il faut définir votre budget.

Comprenez ici le montant du loyer que vous pourrez payer facilement chaque mois sans pour autant que votre compte bancaire passe dans le rouge!

Louer appartement

Voyez aussi la surface habitable et le nombre de chambre dont vous avez besoin. Tout dépendra de la composition de votre famille. Fixez-vous aussi une région ou mieux encore, une ville de destination. Ce sera pour vous rapprocher de votre famille ou de votre travail.

Ces informations serviront à votre agent immobilier pour compléter votre fiche. Ou alors, vous vous en servirez pour renseigner au mieux le moteur de recherche de votre site de petites annonces entre particuliers. Ainsi, vous ne recevrez que des résultats susceptibles de vous convenir.

Quand faut-il télécharger un bail PDF?

Une fois que vous aurez trouvé un logement qui semble répondre à vos attentes, il ne restera plus qu’à fixer la date de remise des clés. C’est ce jour-là que vous recevrez aussi votre contrat de location suivant l’état des lieux.

Ce bail de location à télécharger matérialise les droits et les obligations du locataire et du propriétaire.

Il sera facile pour le propriétaire de télécharger bail pdf sur internet. Vous verrez que de nombreux sites spécialisés vous proposeront un bail de location à télécharger gratuitement, un bail de location non meublé télécharger ou même de télécharger contrat bail location appartement.

Une fois que vous aurez trouvé un contrat de bail à télécharger, vous apprendrez qu’il existe des mentions et des informations obligatoires telles que:

  • les informations concernant les parties : comprenez que vous retrouverez ici les coordonnées du propriétaire, le nom du locataire ainsi que la date de prise d’effet et la durée du bail. Indifféremment, vous entendrez parler de bail ou de contrat de location. C’est la même chose. La durée sera de 3 ans quand le propriétaire est un particulier. Et ce sera 6 ans pour une personne morale. En clair : quand le propriétaire est une société ou une association. Pour les logements meublés, la durée est ramenée à 1 an, voire 9 mois pour les logements étudiants
  • les informations concernant le logement : la nature du logement sera précisée ainsi que la description des pièces et des équipements. Si des travaux ont été faits depuis le dernier bail, c’est aussi ici qu’il faudra les noter. Sans oublier la mention de la surface habitable
  • les informations concernant le loyer et les charges : le loyer demandé au locataire ainsi que le mode de règlement. Le plus simple serait d’opter pour un prélèvement automatique. Mais, à vous de voir. Vous apprendrez aussi combien payait le locataire précédent. Seront notés également le montant des charges et celui du dépôt de garantie. Ce dépôt de garantie, souvent appelé caution, servira en cas de loyer impayé, de charges impayées et/ou de réparations à régler quand le locataire est à l’origine des dégradations. Cette caution vaut plusieurs mois de loyer. Elle sera réglée à l’entrée dans le logement, par le locataire lui-même ou une tierce personne. Quand tout va bien à la fin du bail, le locataire récupère sa caution intégrale dans les deux mois qui suivent son départ.Louer appartement

Outre le bail de location, le locataire recevra aussi un accès au carnet numérique du logement quand celui-ci a été construit après janvier 2017. Vous l’avez compris, il ne s’agit pas d’un document papier mais bien d’un document consultable en ligne.

Son objectif est d’apporter aux ménages les informations nécessaires à la bonne utilisation et au bon entretien du logement.

Pour faire simple : ce carnet numérique de suivi et d’entretien est comme le carnet de santé du logement. Il s’agit de l’une des mesures prises dans le cadre de la loi ELAN, Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique.

L’accès à ce carnet numérique sera permise au moment de la signature d’un bail de location mais aussi lors d’un contrat de vente. En clair, il s’adresse aussi bien aux propriétaires, aux locataires qu’aux acheteurs.