État des lieux: qui s’en charge ? A quel cout ?

Avant de commencer à rechercher un logement en location, il faut déjà vous poser les bonnes questions. En effet, en connaissant votre budget, la surface habitable dont vous avez besoin et le nombre de chambres, vous saurez déjà renseigner au mieux les moteurs de recherche des sites d’annonces entre particuliers.

Etat des lieux

Au moins, les résultats obtenus seront susceptibles de correspondre à vos attentes. Mais ces informations permettraient aussi à un agent immobilier de compléter votre fiche.

 

Quand faut-il rédiger un état des lieux?

Une fois que vous aurez visité, sans doute que vous aurez trouvé un logement qui vous plaît. Ne restera plus alors qu’à emménager.

Mais avant, vous fixerez une date pour la remise des clés, la signature du contrat de location et surtout pour établir un état des lieux. Il faut savoir qu’il s’agit d’un document qui décrit précisément l’état de chaque pièce le jour de la signature mais aussi le jour de la sortie, quand le bail sera terminé.

Et, en cas de litige, les deux documents seront comparés. Cet état des lieux sera établi en deux exemplaires : un pour le bailleur et un pour le locataire. Le plus souvent, il sera annexé au contrat de location. À défaut, ce bail ne serait pas caduque mais cela signifierait simplement que le locataire a reçu un logement en bon état.

En clair, il faudra également le rendre dans le même état. Si tel n’était pas le cas, le propriétaire procéderait à des réparations, à la charge du locataire. Sauf quand les réparations sont dues à la vétusté tant du bâtiment que des équipements. Alors, le propriétaire en serait de sa poche. Il ne pourrait rien vous réclamer.

Il sera facile de trouver sur internet un modèle à télécharger gratuitement( https://www.cap-immobilier.fr) . Même si la rédaction d’un état des lieux vous paraît longue et fastidieuse, dites-vous que c’est vraiment nécessaire, voire indispensable, si vous avez envie de revoir votre caution quand vous partirez.

Suivant le cas, le montant de la caution, aussi appelée dépôt de garantie, sera égal à un mois de loyer, voire plusieurs. Ce dépôt de garantie servira si vous avez du mal à payer votre loyer ou vos charges ou alors pour payer les réparations en cas de dégradations de votre fait.

Sachez encore que la restitution de votre caution n’est pas faite le dernier jour du bail. Le plus souvent, vous devrez attendre environ deux mois avant de l’avoir en retour.

Etat des lieux

Qui peut rédiger un état des lieux?

Le plus souvent, un état des lieux est rédigé à l’amiable entre le locataire et son propriétaire, encore appelé bailleur. Ici, c’est complètement gratuit. Encore une fois, vous n’avez qu’à dénicher un modèle sur internet.

Mais si votre bailleur devait mandater un agent immobilier ou un huissier pour le remplacer, ce sera différent. Vous auriez à payer l’intervention de ce professionnel. La facture de l’agent immobilier ou de l’huissier de justice serait partagée entre le bailleur et le locataire.

Si vous prenez connaissance de votre modèle d’état des lieux, vous verrez qu’il existe des mentions obligatoires comme :

  • la description de chaque pièce : tout y passe : les murs, le sol, le plafond et chacun des équipements que vous y trouverez
  • un inventaire des clés remises par le propriétaire. Le plus souvent, vous en recevrez plusieurs jeux. Toutefois, le bailleur va quand même en garder un jeu, au cas où !
  • le relevé de tous les compteurs : l’eau, l’électricité et le gaz quand il y est
  • sur l’état des lieux de sortie, vous préciserez en plus les nouvelles coordonnées du locataire sortant. Ainsi, le propriétaire saura où le joindre si besoin.

Pour rédiger un bon état des lieux, il faut déjà qu’il fasse bien clair. Aussi, ne prenez pas rendez-vous tard le soir. À la lumière du jour, certains défauts vous sauteront plus facilement aux yeux.

Ici, il faudra tout noter : une fissure même quand elle est toute petite, une tâche, une peinture qui commence juste à s’effriter. Encore une fois, il faut vraiment que le locataire se protège s’il veut récupérer sa caution en fin de bail.

Sachez que certains propriétaires sont particulièrement tatillons et n’hésiteront pas à vous facturer le plus petit des défauts qui ne serait pas noté sur l’état des lieux d’entrée.

Etat des lieux

Que faut-il savoir sur l’état des lieux?

Quand vous entrez dans le logement en location, vous procéderez avec ordre et méthode, pièce par pièce. D’abord, voyez s’il y a de l’électricité dans toutes les pièces. Voyez aussi si toutes les prises électriques fonctionnent.

Et s’il devait manquer une ampoule, vous le noteriez également. À défaut, il se pourrait que votre bailleur vous retire le prix d’une ampoule de votre dépôt de garantie. Pensez aussi à tester tous les appareils qui fonctionnent à l’électricité.

Place ensuite à l’eau. Vous ouvrez tous les robinets ainsi que celui de la douche et vous tirez la chasse d’eau. Quand le logement possède des équipements fonctionnant au gaz, prenez aussi le temps de voir si tout fonctionne correctement.

Il ne faudra pas non plus négliger l’état des menuiseries. Ne vous gênez pas pour ouvrir les portes et les fenêtres et voir si rien ne coince.

Pensez aussi à ouvrir les portes de placard et les tiroirs. Ce sera notamment le cas quand le logement est doté d’une cuisine aménagée. Et enfin, une fois que vous aurez passé en revue chacune des pièces, vous relevez les différents compteurs : électricité, eau et le cas échéant gaz.

Vous l’aurez compris, la rédaction d’un état des lieux est loin d’être une mince affaire. Et pourtant, encore une fois, de cet état des lieux bien fait dépend le retour de votre dépôt de garantie. Encore un point important : elles ne sont pas rares les fois où vous découvrirez des défauts une fois que vous occuperez les lieux.

Etat des lieux

Si cela devait vous arriver, pas de panique ! En effet, il existe une loi vous permettant de modifier votre état des lieux. Suivant cette loi, vous disposerez de dix jours pendant lesquels il sera possible de procéder à une éventuelle modification de votre état des lieux.

Parfois, votre bailleur n’aura pas connaissance de cette loi ou alors il sera récalcitrant à l’idée d’appliquer la loi. Ici, vous êtes dans votre droit. Vous n’hésiterez donc pas à sortir l’artillerie lourde !

Commencez déjà par envoyer un courrier recommandé à votre propriétaire. Et si vraiment, cela ne suffit pas, qu’il ne réagit pas, vous ferez appel à un huissier de justice.

Pour récapituler : un état des lieux est vraiment un passage obligé quand vous emménagez dans un logement en location. Quand vous fixez la date de remise des clés et de signature du bail, vous fixez également la date de rédaction de cet état des lieux. Il est vraiment là pour vous servir de garantie, pour vous protéger au cas où !

En bref, vous passez en revue l’ensemble des pièces, les unes après les autres. Vous notez tous les défauts, même les plus insignifiants. Et si besoin, vous prenez même des photos avec votre smartphone. Elles pourraient vous servir de preuve en cas de litige avec votre propriétaire.